Echologiquehumaniste

Idées et humour au suivi de l'actualité

 

La Gauche a gagné – mais ne croyons pas Hollande-mains qui chantent 8 mai 2012

Classé dans : Politique française — L'Écho-logique-Humaniste @ 13:52
La Gauche a gagné - mais ne croyons pas Hollande-mains qui chantent dans Politique française les-militants-ps-a-la-salamandre-a-l-annonce-de-la-victoire-de-hollande-photo-dna-milan-szypura

Les militants du PS à l'annonce des résultats le 6 mai 2012

 

Quel meilleur moment pour écrire un premier article que ce 8 mai 2012 ?
Chronique franco-française.

Incroyable ! Après 17 ans, le septième président de la République Française est le second président de gauche dans toute l’histoire de la Ve République. Allons, soyons francs, ça fait quand même plaisir ! Et on peut toujours préférer les valeurs morales (un peu guindées et old school, il est vrai) et humaines d’un François à l’exubérance et à l’extrême droitisation d’un Nicolas.

Et la plupart des français ne diront pas le contraire aujourd’hui. Jugeons cela sur un fait : la gauche, qui comprend surtout aujourd’hui le Parti Socialiste, Europe-Ecologie-Les-Verts et le Front de Gauche est techniquement majoritaire dans le pays en 2012 (si l’on met à l’écart le Front National, qui est officiellement séparé de la droite, qui se réclame en opposition avec la « France UMPS » et qui reprend de plus en plus des termes socio-économiques de la gauche radicale et communiste, sans pour autant épouser ses valeurs – loin de là) et les français ont majoritairement élu le socialiste.

Mais est-ce Hollande qui a gagné ces élections ou Sarkozy qui les a perdues ? Après tout, l’anti-sarkozysme a beaucoup joué dans tout l’électorat de Hollande. Hollande a deux choses à affronter dès son élection : apaiser une population anti-hollande et convaincre une population anti-sarkozyste. Après tout, il n’est qu’un ovni politique, franchement méconnu des français.

En dehors de tout ça, Hollande endosse le costume taillé à la mesure du Général de Gaulle et il lui parait tout aussi grand qu’à Sarkozy. Un homme peut-il tout face à la crise, comme on voudrait nous le faire croire ? Après 5 années d’Hyper-présidence, peut-on réellement « revenir » à une présidence normale ? Depuis que la réforme du quinquennat a fait concorder élections présidentielles et élections législatives, peut importe qui sera à la tête de l’Etat, il continuera a posséder bien trop de pouvoir pour un homme seul. La fin de l’hyper-présidence n’est pas pour maintenant, ni la fin de la Ve République sclérosé, de moins en moins démocratique et de plus en plus populiste non plus. Néanmoins, c’est un départ, une leçon d’espoir pour que les choses changent. Je pense évidemment à sa volonté nouvelle d’interdire le cumul des mandats, mais aussi à l’écart salarial de 1 à 20. C’est déjà faire appel à un renouveau démocratique et à une volonté de recréer de l’équité et de la justice sociale.

Pour conclure, seule une chose s’impose dans le moment : apaiser un peu les français après les élections et peut-être surtout l’agressivité qui a été celle de l’UMP et de ses partisans dans les derniers temps. Après tout, pourquoi voir Hollande et Sarkozy ensemble ce 8 mai serait une mauvaise chose à ce sujet ? http://www.lexpress.fr/actualite/politique/un-8-mai-cote-a-cote-pour-sarkozy-et-hollande_1112419.html Sarkozy n’a jamais fait autant président que depuis qu’il a perdu ces élections. Que ne l’eut-il fait plus tôt ?

Écho.

 

Commenter

 
 

FAMARS : Chronique Sarrasine |
Koy242 |
Cameron Frost's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Massac
| Les Petites Herbes
| Womeninaleadershipposition